Initiatives de Codéveloppement "Solidarité pour le développement"

Plan du site  |  Contact  |  FAQ
OngletMission de suivi de la Cellule de coordination du PAISD dans les territoires d’origine : réception des ouvrages en vue !Onglet

La cellule de coordination du PAISD a effectué du 23 au 26 juillet 2017 une mission de suivi des projets dans la région de Tambacounda (Départements de Bakel et de Goudiry) dans la perspective de la mise en service prochaine de plusieurs ouvrages communautaires.

Crédits photos : cellule de coordination du PAISD.

Adduction d’eau potable de Kahé (Département de Bakel)

Ce projet initié grâce au dynamisme d’une association de jeunes ressortissants natifs de la localité, avance va permettre de résoudre de manière durable les difficultés actuelles d’approvisionnement en eau potable à partir d’un simple forage à pompage manuel et des puits traditionnels qui ne garantissent pas la qualité de l’eau. Après la réalisation des travaux de gros œuvre durant les quatre premiers mois, les finitions sont actuellement en cours de réalisation à un rythme satisfaisant (peinture et enduits) sur la totalité des ouvrages et des points d’accès. Le réseau de distribution est posé, ce qui augure une livraison des ouvrages d’ici 1 mois. La mission a également fait le point sur les procédures d’acquisition des équipements d’exhaure pour le forage qui seront pris en charge sur le budget de la contrepartie de l’Etat du Sénégal. Le dossier d’appel d’offres ayant été validé, la publication de l’appel d’offre sera effective d’ici la fin du mois de juillet. L’engouement est palpable localement, l’association maître d’ouvrage du projet ayant déjà enregistré plus de 50 demandes d’abonnement par des particuliers qui se verront raccorder au réseau à partir d’un branchement domiciliaire, ce qui va révolutionner les conditions d’accès à cette précieuse ressource.

Vue d’ensemble des ouvrages en cours de réalisation

Adduction d’eau potable de Séling (Département de Bakel)

Ce projet, démarré au même moment que celui de Kahé avance également à un rythme soutenu. Depuis le précédent passage du PAISD au mois d’avril, le chantier a fortement évolué permettant d’envisager la mise en service du système d’adduction d’eau potable pour septembre 2017. La cellule de coordination du PAISD a échangé avec la communauté sur le processus d’acquisition des équipements d’exhaure pour le forage à la suite de la consultation lancée à la fin du mois de juin, proche de son aboutissement. Le projet qui prévoit également un volet important sur la formation et la gestion des ouvrages avec la constitution d’une association d’usagers du forage, Asufor qui va pouvoir rentrer dans le vif du sujet, sachant que près de 40 demandes de branchements particuliers ont déjà été formulées. A ce sujet, le bureau d’études maître d’œuvre fournit un appui technique à l’association maître d’ouvrage pour concevoir les prescriptions techniques et assurer la conformité de leur réalisation.

Situation au mois d’avril 2017

Vue actuelle des ouvrages en cours de réalisation et la situation du niveau d’approvisionnement

Local technique qui accueillera le groupe électrogène et la boîte de commande du système d’exhaure

Rencontre avec la communauté de Séoudji autour des priorités de développement de la localité (Département de Bakel)

Ce déplacement de la cellule de coordination du PAISD fait suite à la sollicitation de l’association des ressortissants de Séoudji en France porteuse du projet (basée dans le département des Yvelines). Il concerne la réalisation d’une case de santé équipée. Ce projet rejoint la problématique générale de l’accès aux soins de santé en milieu rural reculé et enclavé. Ce déplacement s’inscrit également dans le cadre du processus d’évaluation des projets par le PAISD qui est mené au Sénégal de manière concertée avec les représentants des populations locales concernées. Le chaleureux accueil de la communauté mobilisée pour l’occasion a permis également de mesurer le niveau d’implication des futurs bénéficiaires et de mieux connaître la situation et les enjeux du village en matière d’accès aux soins de santé. L’opportunité du projet devra être également complétée par des échanges avec les services techniques compétents et les autorités locales. La phase II du PAISD allant vers son achèvement, cette sollicitation sera prise en compte dans le cadre du lancement à venir de la phase III du PAISD.

Echanges avec la communauté et les autorités coutumières

Repérage du site pouvant potentiellement accueillir la future infrastructure sanitaire communautaire

Adduction d’eau potable multivillage de Lélékone et environs (Département de Goudiry)

La concrétisation de ce projet, qui rassemble 5 villages, a été possible notamment grâce à l’effort de mobilisation et de rassemblement des communautés de ressortissants en France et celles au Sénégal autour de ce projet commun. Lz PAISD accompagne l’association depuis 2013 dans le montage technique de ce dossier puis finance à partir de 2015 la réalisation des ouvrages qui prévoient de révolutionner l’accès et le service de l’eau potable dans ces localités. La réalisation d’un réseau de distribution de plus de 11 km intégralement pris en charge sur le budget de contrepartie de la Direction de la Coopération technique, permettra de desservir à partir de points d’accès publics et privés les populations. La cellule de coordination a constaté l’évolution du chantier avec l’achèvement prochain des ouvrages, la pose du réseau d’adduction d’eau potable devant cependant être renforcé. La cellule de coordination est également revenue sur la procédure lancée par l’association maître d’ouvrage en matière d’acquisition des équipements d’exhaure, avec l’appui du bureau d’études. Les résultats sont en cours de validation et il est certain qu’un fournisseur sera tout prochainement sélectionné, ce qui représente une étape supplémentaire franchie afin de permettre aux populations de Lélékone et environ d’accéder durablement à une eau de qualité et de sécuriser en même temps l’approvisionnement en eau du cheptel.

Situation du chantier en avril 2017

Niveau d’avancement actuel

Construction et équipement du Lycée départemental de Goudiry Ce projet mobilisateur qui implique l’ensemble de la communauté de ressortissants du département de Goudiry en France est le fruit d’un partenariat élargi associant les communautés et les collectivités locales d’origine dans le but de faire accéder le Département à son premier lycée secondaire moderne. Lors de sa visite, la cellule de coordination du PAISD a constaté l’avancement du chantier. L’entreprise chargée des travaux devra accélérer le rythme d’exécution afin de permettre aux lycéens et à l’équipe pédagogique de réaliser la rentrée scolaire de 2017 dans ce futur écrin.

Situation en avril 2017 : vue de la salle multimédia

Vue actuelle des ouvrages en cours d’exécution

Retrouvez des informations régulières sur le compte Twitter du PAISD : @paisd_datech


 

552 promoteurs accompagnés

66 experts mobilisés

161 infrastructures socio-économiques réalisées

Saliou Ngom :

Au-delà de l’intérêt honorifique, cette expérience constitue à mes yeux une opportunité sans précédant pour participer à la longue marche vers le développement de mon pays.

Lire ce témoignage

Galerie photo

Bulletin d'information

Abonnez-vous  à notre lettre d'information électronique et reçevez par mail les points forts de l'actualité du Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement " PAISD "

 

Logo

Au Sénégal :

Cellule de Coordination
Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement " PAISD "

Présidence de la République - Secrétariat Général Délégation à la Réforme de l’Etat et à l’Assistance Technique / Direction de l’Assistance Technique

106, rue Carnot - Dakar Plateau
Tél. : +221 33 822 79 70
Fax : +221 33 822 11 61
datech@orange.sn

En France :

Cellule Relais
Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement " PAISD "

PS-Eau

32, rue Le Peletier - 75009 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 34 91 22
milin@pseau.org

Ambassade du Sénégal à Paris

14, Avenue Robert Schumann - 75007 Paris
Tél. : +33 (0)1 47 05 39 45
www.ambassenparis.com